Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Le peloton a subi des averses de pluie pendant toute l'étape de mercredi. (©BMC/Tim De Waele.)
Le peloton a subi des averses de pluie pendant toute l'étape de mercredi. (©BMC/Tim De Waele.)

Paris-Nice, 3ème étape : Deux Coureurs En Poursuite

6. mars 2013

Tejay van Garederen et Philippe Gilbert, du BMC Racing Team, ont aidé à rattraper les sept coureurs qui se sont échappés dans une descente trempée par la pluie ce mercredi, à quelques kilomètres de l'arrivée. Malgré une poursuite acharnée sur les 11 derniers kilomètres, les échappés n'ont pas été repris. Les deux coureurs du BMC Racing Team se retrouvent dans les 15 premiers au classement général.

Une Descente Dangereuse

Gilbert et Van Garderen faisaient partie des 24 coureurs qui sont arrivés cinq secondes après le vainqueur de l'étape Andrew Talansky (Garmin-Sharp) et six autres qui avaient réussi à réduire l'écart dans l'ascension de la Côte de Mauvagnat et qui avaient tenu jusqu'à l'arrivée après 170,5 km de course. « Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quickstep) a laissé l'écart se creuser et comme la route était humide et étroite, personne n'a vraiment pu prendre le relais », a déclaré Van Garderen. « Sur le plat, nous avons essayé de les rattraper mais nous n'arrivions pas à nous organiser. Certains coureurs étaient trop fatigués pour se lancer à l'attaque. Nous y sommes allés mais n'avons jamais réussi à combler l'écart ». Van Garderen, qui est passé deuxième au classement des meilleurs jeunes, portera le maillot blanc sur l'étape de jeudi, tandis que Talansky – leader également sur ce classement – portera le maillot jaune. Gilbert est 11ème au général avec 13 secondes de retard, et Van Garderen se retrouve 15ème à 16 secondes du leader.

Une Autre Grosse Etape Jeudi 

Gilbert a dit qu'il avait déjà beaucoup puisé dans ses réserves pour rejoindre l'arrivée, avec une côte à 6,7 % sur 2,7 kms. « J'ai tout donné pour arriver au sommet avec le groupe de tête, ensuite j'ai vu l'écart se faire et j'ai commencé à accélérer, mais c'était difficile avec les virages ». John Lelangue, Directeur Sportif au BMC Racing team, a dit que l'étape de jeudi – 199,5 km dont sept cols de catégorie – est déterminante. « Ce sera humide et mouillé et dès le début il y aura deux ascensions, ce ne sera donc pas facile », a-t-il dit. « Ce sera difficile de garder le contrôle car les routes sont étroites ; je pense donc que ce sera encore plus difficile demain que ça ne l'était aujourd'hui ».