Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Marcus Burghardt est le coureur de l’équipe BMC Racing qui a fini le mieux placé au classement du Milan-San Remo. (Photo : Tim de Waele)
Marcus Burghardt est le coureur de l’équipe BMC Racing qui a fini le mieux placé au classement du Milan-San Remo. (Photo : Tim de Waele)

Milan-San Remo : Objectif atteint dans la première classique printanière

20. mars 2010

San Remo, Italy

Le président de BMC Racing, Jim Ochowicz, a estimé que son équipe avait réussi à atteindre son objectif : conserver ses leaders (Alessandro Ballan, Marcus Burghardt, George Hincapie and Karsten Kroon) aux avant-postes de la course Milan-San Remo ce samedi.

Une bonne préparation pour les classiques belges
C'est Burghardt le mieux placé (22e) après avoir franchi la ligne d’arrivée en même temps qu'Oscar Freire (Rabobank Pro), le vainqueur de la course. « Les autres ont bien fait leur boulot pour que cela se produise, a déclaré Ochowicz. Vu le déroulement de la course, la distance et la concurrence, on peut dire qu'il s’agit d’une bonne préparation en vue des classiques belges. » Burghardt a expliqué qu'au moment où il est arrivé en haut du Capo Berta, il savait qu'il pourrait aborder les dernières montées en tête de peloton, celles de la Cipressa et du Poggio. « Le fait d’avoir pu rester en tête de peloton est vraiment de bon augure pour les courses suivantes », a expliqué Burghardt.

Une course rude disputée sur un tempo rapide
Selon le directeur sportif John Lelangue, de toutes les classiques printanières que l’équipe BMC Racing disputera, le Milan-San Remo était celle qui ne correspondait pas forcément aux points forts de l'équipe. « C'est la course où il faut avoir un sprinter à la fin si un petit groupe se dégage, observe J. Lelangue. Sur la fin, si l’on examine bien la situation, nous savions que Marcus aurait du mal à faire un bon sprint. Mais nos quatre leaders sont vraiment en bonne forme et sont prêts pour attaquer les trois week-ends à venir. »

« Enfin senti bien »
De son côté, Hincapie s’est montré satisfait de sa performance : « Je me suis enfin senti bien. J'ai commencé le Tirreno-Adriatico (la semaine dernière) en petite forme mais tout à commencé à se mettre en route pendant la course. Aujourd'hui, j'ai fini par être un peu distancé dans la descente de la Cipressa, mais c'était un peu de ma faute. J'ai un peu baissé ma garde vu la vitesse élevée à laquelle nous roulions. »