Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Philippe Gilbert a été transporté de joie après avoir réalisé sa première victoire de la saison. (© BMC / Tim de Waele.)
Philippe Gilbert a été transporté de joie après avoir réalisé sa première victoire de la saison. (© BMC / Tim de Waele.)

Gilbert Remporte La 9ème Etape De La Vuelta a España

26. August 2012

Philippe Gilbert du BMC Racing Team a battu Joaquin Rodriguez, leader de la course, dimanche à la Vuelta a España a l’issue d’un sprint à deux à Barcelone pour marquer sa première victoire de la saison.

«Je n'ai jamais cessé de me battre»
Après avoir tendu ses bras au ciel en franchissant la ligne le coureur du Team Katusha et avec sept secondes d'avance sur la troisième place, Gilbert a declaré que la victoire était savoureuse, surtout après près d'un an, sa dernière victoire remontant au GP de Wallonie le 14 septembre 2011. «Ce fut une saison difficile pour moi et je suis très heureux de remporter avec le maillot du BMC Racing Team, » a déclaré Gilbert. « Il y a eu beaucoup d'attentes pour moi cette saison et je n'allais pas comme j’aurai du. Mais je n'ai jamais cessé de me battre. La bonne chose c’est que j'ai toujours eu la confiance de mon équipe, de ma famille et de mes supporters. » Rodriguez a conservé la tête du classement tout en agrandissant son avance sur la deuxième place de Christopher Froome (Sky Procycling) en franchissant la ligne avec 12 secondes d'avance sur le peloton.

L'Attaque De Ballan
Gilbert est arrivé dans le final avec Rodriguez après que le duo se soit échappé dans l’ascension de 3ème catégorie du Alto de Montjuic, à quatre kilomètres de l'arrivée de la course de 196.3 km. Leur échappée s’est créée grâce une attaque d’Alessandro Ballan du BMC Racing Team au pied de l'ascension de 1.1 km avec une moyenne de huit pour cent. «Quand j'ai vu Alessandro partir, j'ai levé les yeux et j'ai vu que le sommet était encore loin», a déclaré M. Gilbert. «Je savais que j'allais qu’Alessandro tôt, mais c’était le plan. » Arrivé au sommet, seul Gilbert a pu suivre Rodriguez et les deux ont creusé un écart dans la descente à grande vitesse qui menait à la ligne d'arrivée devant le Stade olympique de 1992. «J'ai couru comme si c'était un chrono jusqu'aux 500 derniers mètres », a dit l’ancien champion national belge sur route et au chron. « Nous n'avons pas eu le temps de parler, mais je l'ai regardé comme pour dire: "maintenant c’est ton job de prendre les secondes" Ensuite, j'ai attendu jusqu'aux 150 derniers mètres pour lancer mon sprint. »

Grand Travail d'Equipe
John Lelangue, directeur sportif du BMC Racing Team a dit Rodriguez était le coureur idéal avec lequel arriver sur la ligne. «Ils avaient un intérêt commun pour aller plein gaz et rouler jusqu'à l'arrivée», a déclaré Lelangue. » Rodriguez cherche à creuser un écart sur les leaders et nous étions là pour la victoire d'étape. Nous savions que ce serait un bon final pour Philippe. Il est bon d'avoir la première victoire. » Lelangue a déclaré que la victoire a pu se jouer grâce au travail de l'équipe pour rattraper une échappée de quatre hommes. « Steve Cummings et Yannick Eijssen ont fait un bon travail pour contrôler l’échappée et la maintenir à quatre minutes», a déclaré Lelangue. « Puis le reste de nos hommes ont fait un bon travail pour positionner Gilbert et Ballan au pied de la montée. »

Recherchez Les Autres Opportunités
Cette victoire fut la sixième du mois pour le BMC Racing Team à ce jour, elle vient s’ajouter à celles d’Adam Blythe (Paris-Corrèze, étape 1), de Johann Tschopp (Larry H. Miller Tour de l'Utah globale et l'étape 5), d’Alessandro Ballan (Eneco Tour du Benelux , scène 7) et de Tejay van Garderen (USA Pro Challenge, étape 2). Lelangue a déclaré qu’il espère qu’il y aura d’autres opportunités dans les deux semaines restantes de la Vuelta pour atteindre les objectifs de l'équipe. «Nous voulons essayer de conserver Steve Morabito dans une bonne position pour le classement général et continuer à trouver des opportunités pour chercher des victoires d'étape, » a-t-il dit. Morabito a terminé au sein du peloton et conserve sa 18ème place au général, avec 4:29 de retard derrière Rodriguez. Lundi sera la première des deux journées de repos dans la course de trois semaines.

Ecoutez les commentaires complets de Philippe Gilbert sur la ligne audio du BMC Racing Team à la Vuelta a España:
www.bmcracingteam.com/grand-tours/vuelta-a-espana/audio/