Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Taylor Phinney (photographié ici avant le départ) a été victime d'une chute à midi-parcours. (©Sirotti.)
Taylor Phinney (photographié ici avant le départ) a été victime d'une chute à midi-parcours. (©Sirotti.)

Eneco Tour, 3ème étape : du changement dans le top 10

14. August 2013

Taylor Phinney et Philippe Gilbert du BMC Racing Team ont vu leur place modifiée dans le top 10 du classement général de l'Eneco Tour du Benelux ce mercredi après que trois coureurs ne terminent avec deux secondes d'avance sur le peloton dans lequel un sprint massif était attendu.

Phinney pris dans une chute

Gilbert est passé de la troisième à la cinquième place au général, à quatre secondes du leader de la course Arnaud Démare (FDJ.fr), tandis que Phinney se classe maintenant huitième à huit secondes. Les deux coureurs du BMC Racing Team faisaient partie du peloton qui est arrivé deux secondes après trois coureurs échappés juste avant le dernier kilomètre de la course de 187,3 kilomètres. L'échappée tardive a provoqué une importante cassure dans le peloton au cours de l'étape. La première a eu lieu à environ 100 kilomètres de l'arrivée, peu de temps après que Phinney ne soit impliqué dans une chute. Cet incident, ajouté à la cassure dans le peloton et des vents latéraux, les ont tous pris au dépourvu, excepté deux coureurs du BMC Racing Team – Gilbert et son coéquipier Klaas Lodewyck. Phinney a déclaré que la chute s'était passée à un moment où il pensait être en sécurité, puisqu'il roulait à l'avant. « Certaines roues se touchaient, c'était nerveux dans le peloton. Il y a donc eu de nombreux freinages brusques et je me suis retrouvé du mauvais côté de la roue d'un coureur », a-t-il dit. Après être arrivé 60ème de l'étape, Phinney a fait savoir que ses blessures semblaient superficielles. « Les brûlures dues au bitume ne sont pas trop mauvaises », a-t-i dit, « mais je me suis un peu cogné la tête et je dois être prudent avec ça car je me suis déjà blessé à la tête par le passé. Mais je ne pense pas que ce soit trop grave ».

Bien aidé par ses coéquipiers

Avec une poursuite de plus de 40 kilomètres, et un écart entre le groupe de tête d'environ une vingtaine de coureurs et le groupe de poursuivants qui variait entre 15 et 25 secondes, les deux groupes se sont retrouvés à 57 kilomètres de l'arrivée. Phinney a remercié ses coéquipiers pour l'aide qu'ils lui ont apporté pour reprendre du terrain, juste après sa chute, et ensuite, après la cassure. « Danilo Wyss m'a ramené et ensuite Daniel Oss, Amaël Moinard, Manuel Quinziato et Danilo encore, ont roulé vraiment fort pour les rattraper », a-t-il dit. « Je leur suis vraiment reconnaissant ». Zdenek Stybar (Omega Pharma-Quick Step) a remporté la victoire d'étape devant Maximiliano Ariel Richeze (Lampre-Merida) et Lars Boom (Belkin Pro Cycling Team). Andre Greipel, qui est arrivé cinquième, a pris la place de Phinney en tant que meilleur sprinteur au classement Lotto Sprint. Yvon Ledanois, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, a déclaré que l'équipe avait fait un bon travail pour revenir après la chute et rattraper les autres. « Ce n'était pas une journée facile », a-t-il dit. « C'était vraiment nerveux et pendant les 60 derniers kilomètres, toute l'équipe était à l'avant »

Ecoutez