Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Taylor Phinney du BMC Racing Team (deuxième en partant de la droite) était dans gros du sprint ce lundi. (©BMC/Tim De Waele.)
Taylor Phinney du BMC Racing Team (deuxième en partant de la droite) était dans gros du sprint ce lundi. (©BMC/Tim De Waele.)

Eneco Tour, 1ère étape : Phinney sixième

12. August 2013

Taylor Phinney du BMC Racing Team est arrivé sixième au sprint ce lundi et bénéficie d'un bonus-temps de deux secondes lors de la première étape de l'Eneco Tour en Belgique.

'Chaque secondes compte'
Phinney a déclaré en voyant Lars Boom (Belkin Pro Cycling Team) accélérer pour le sprint au bonus-temps, à neuf kilomètres de l'arrivée de la course de 175,3 kilomètres, qu'il l'a immédiatement suivi. « C'est une course où chaque seconde compte », a déclaré Phinney. « J'ai vu Lars partir pour le sprint, je suis donc parti avec lui pour prendre des secondes. Ces deux jours ici (en Belgique) sont plutôt sur du plat et sont surtout des étapes de sprint. Donc, en arrivant au contre-la-montre (aux Pays-Bas, lors de la 5ème étape), je ne devrais pas avoir à me préoccuper du classement général et d'avoir à partir plus tard ». Les efforts du BMC Racing Team pour emmener jusque l'arrivée – avec Manuel Quinziato, Danilo Wyss et Daniel Oss dans la dernière partie – ont pu se combiner avec ceux de plusieurs autres équipes et faire éclater le peloton à l'arrivée. Mark Renshaw, le coéquipier de Boom, est parti seul à un kilomètre de l'arrivée et arrive avec deux secondes d'avance sur le groupe de Phinney. Fabio Baldato, Directeur Sportif au BMC Racing Team, a fait savoir qu'être dans les premiers au sprint massif n'était pas nécessairement un objectif, mais Phinney était bien et sentait que ce ne serait pas dangereux. « Pour demain, nous voulons être prudents et en sécurité à l'avant et ne pas faire de cassure », a déclaré Baldato. « Si l'occasion se présente, nous en profiterons. Sinon, nous attendrons le contre-la-montre ».