Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

TJ Eisenhart prend la pose avec le maillot du meilleur jeune sur les épaules, aux côtés de sa mère, Donnalee, pendant que son père, Tim, immortalise l'instant. (Photo by Sean Weide, BMC Racing Team.)
TJ Eisenhart prend la pose avec le maillot du meilleur jeune sur les épaules, aux côtés de sa mère, Donnalee, pendant que son père, Tim, immortalise l'instant. (Photo by Sean Weide, BMC Racing Team.)

Eisenhart est toujours le meilleur jeune

20. July 2013

Jakub Novak du BMC Development Team grimpe au général et se classe troisième ce vendredi à la Bend Memorial Clinic Cascade Classic. Son coéquipier TJ Eisenhart conserve le maillot du meilleur jeune à deux étapes de la fin.

De constantes attaques
Serghei Tvetcov (Jelly Belly Cycling presented by Kenda) a remporté la course de 147 kilomètres et a bénéficié d'un bonus temps de 10 secondes. Il s'agit de sa deuxième victoire d'affilée. Novak et Eisenhart sont arrivés dans un groupe 17 secondes après, ce qui permet à Tvetcov de prendre la tête du général avec une avance de huit secondes sur Chad Haga (Optum presented by Kelly Benefit Strategies) et de neuf secondes sur Novak. Eisenhart a indiqué que le BMC Development Team était sur la défensive, en particulier dans les 35 derniers kilomètres d'ascension jusque l'arrivée. « Toute la journée, tous nous ont constamment attaqués », a-t-il dit. « Nous travaillions pour essayer de remettre les choses à plat et ensuite rouler en bonne position au pied de l'ascension. Paco Mancebo (deux fois champion en titre) a attaqué à 7 kilomètres de l'arrivée et l'attaque a été explosive, nous n'avons pas été capables d'y répondre. Immédiatement, je suis allé à l'avant pour mettre en place un rythme pour Jakub, réduire l'écart et essayer de le ramener ».

Encore deux étapes
Rik Verbrugghe, Manager Général au BMC Development Team, a déclaré qu'il avait été impressionné par les efforts de l'équipe pour rester en tête. Alors que la plupart des équipes ont débuté la course avec huit coureurs, le BMC Development Team n'en avait que six. « C'était une course très rapide, avec de nombreuses attaques », a-t-il dit. « A la fin, ce sont les plus forts qui sont restés à l'avant. Mais nous avons fait du bon boulot aujourd'hui ». Verbrugghe a fait savoir qu'il allait être difficile de reprendre du temps ce samedi soir lors du critérium de 75 minutes dans Downtown Bend, mais n'exclut pas l'éventualité de récupérer du temps lors de la course de 133 kilomètres dimanche. « La bonification de 10 secondes a fait la différence aujourd'hui et la dernière étape sera difficile », a déclaré Verbrugghe. « Il est donc toujours possible de faire quelque chose au classement général ».