Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Mathias Frank est le premier coureur suisse à la tête de la course depuis 2011. (©BMC/Tim De Waele.)
Mathias Frank est le premier coureur suisse à la tête de la course depuis 2011. (©BMC/Tim De Waele.)

Mathias Frank du BMC Racing Team à la tête du Tour de Suisse

10. juin 2013

Au BMC Racing Team, Mathias Frank a tout d'abord échappé à de sérieuses blessures dans un accident, a ensuite avalé la descente du dernier col avec un petit groupe sur une route rendue glissante par la pluie et prend la tête du classement général ce lundi lors de la 3ème étape du Tour de Suisse.

23 secondes d'avance
Frank est arrivé quatrième d'un sprint à quatre qui a été remporté par Peter Sagan (Cannondale Pro Cycling). Mais le précédent leader de la course, Cameron Meyer (Orica-GreenEDGE), n'a pas pu suivre le rythme dans la dernière ascension et Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), qui était deuxième au général, a été victime d'un accident à environ 50 kilomètres de l'arrivée de l'étape qui en faisait 204,9.  Frank a indiqué que le fait de connaître la descente l'avait aidé, mais l'assistance de ses coéquipiers dans l'ascension était plus précieuse encore. « Toute l'équipe a fait du bon boulot en nous aidant Tejay et moi à nous placer au pied du col », a-t-il dit. « Ensuite, Tejay a pris le bon rythme. Je lui ai parlé et il m'a dit qu'il allait accélérer le tempo. Nous avons parfaitement bien fait ça. Tejay roule vraiment avec beaucoup de puissance. Avoir un gars comme lui comme coéquipier, on ne peut pas demander mieux ». Frank devance maintenant Roman Kreuziger (Team Saxo-Tinkoff) de 23 secondes et Rui Costa (Movistar) de 35 secondes, et il reste six étapes. Tous deux ont fait partie du groupe de quatre hommes qui sont arrivés 39 secondes avant un peloton éclaté. Van Garderen est 10ème au général à 1:39.

Toute l'équipe a tout fait pour
John Lelangue, Directeur Sportif au BMC Racing Team, a déclaré que le fait d'avoir le champion du monde sur route Philippe Gilbert dans l'échappée de 18 hommes a permis aux autres coureurs de l'équipe de rester tranquillement avec Frank et van Garderen jusqu'au bon moment. « Au briefing de ce matin, nous avions décidé d'y aller après le premier passage sur la ligne d'arrivée », a-t-il dit. « Il y avait un col de quatrième catégorie avec une descente dangereuse, alors nous voulions être à l'avant avant la dernière côte. C'est un très bon travail de la part de toute l'équipe qui permis tout cela ». Frank a indiqué que quatre Tours de Suisse précédemment courus lui ont appris à ne pas sous-estimer l'importance de chaque étape. « Ne pas être attentif un seul instant peut vous être fatal », a-t-il dit. « Mais j'ai une grande équipe avec moi et je fais confiance à leur travail et je sais qu'ils peuvent m'écarter de tout problème ». Lelangue a déclaré que le BMC Racing Team aurait une approche au jour le jour pour défendre la tête du classement. « Chaque journée sera difficile », a-t-il dit. « Nous savons qu'il y aura quelques journées faciles. Mais dans une course à étapes, il faut être concentré du début à la fin. Une bonne chose, nous avons une bonne équipe autour de Mathias et Tejay pour protéger le maillot jaune. Nous avons vu qu'ils couraient tous à un haut niveau ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Frank (en anglais et en allemand) et Lelangue sur l'Audio Line du BMC Racing Team