Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Alessandro Ballan (à gauche) a terminé avec un écart très minime de la seconde place à Paris-Roubaix. (©BMC/Tim de Waele.)
Alessandro Ballan (à gauche) a terminé avec un écart très minime de la seconde place à Paris-Roubaix. (©BMC/Tim de Waele.)

Le Podium Pour Ballan Suivi De Deux Coéquipiers Dans le Top 15 De Paris-Roubaix

8. April 2012

Alessandro Ballan a terminé troisième et Thor Hushovd et Taylor Phinney ont terminé respectivement 14e et 15e, pour le BMC Racing Team tandis que Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) a égalé le record de victoire sur la course dimanche, après avoir roulé 53 kilomètres en solo pour gagner son quatrième Paris-Roubaix.

Photo Finish Pour La Deuxième Place

Il a fallu s’appuyer sur une photo finish afin de décider si Ballan était deuxième ou troisième dans le sprint à cinq pour la seconde place, 1:39 après que Boonen a effectué son tour d'honneur sur la piste du vélodrome de Roubaix. En fin de compte, il fut déterminé que Sébastien Turgot (Team Europcar) a devancé Ballan après avoir lancé son sprint derrière la roue de l’ancien champion du monde au guidon de son nouveau BMC Granfondo GF01 dans les derniers 200 mètres. "Je ne suis pas rapide au sprint et je n'en avais pas l'expérience dans le vélodrome, c’était donc difficile pour moi," a déclaré Ballan. "Tom était tout simplement trop fort. Je n’imaginais pas qu'il puisse lui de finir en solo, car nous avions quatre ou cinq coureurs de chez Sky et deux de chez Rabobank dans mon groupe." Boonen a lancé son coup gagnant depuis ce groupe en s’échappant avec son coéquipier, Niki Terpstra, à 55 kilomètres de l'arrivée, puis il est resté seul tandis que Terpstra fut victime d’une crevaison quelques kilomètres plus tard.


Du Bon Et Du Moins Bon

Le BMC Racing Team a eu sa part de chance et de malchance dans la Classique de 257,5 km ponctuée de secteurs pavés. Suite à une chute le peloton a été scindé après 142 km, tous, mais Manuel Quinziato fait le groupe de tête. Mais à l'intérieur des 75 derniers kilomètres, George Hincapie a crevé dans la forêt d'Arenberg, Hushovd a chuté et même la voiture de course du BMC Racing Team a été brièvement mise à l'arrêt avec un pneu à plat. « Ca fait partie du jeu, c'est l'enfer du Nord», a déclaré Directeur Sportif  du BMC Racing Team, John Lelangue. "Mais Alessandro a prouvé une fois de plus qu'il est très en forme. C’était l'un de nos deux leaders protégés et nous sommes heureux de l'avoir vu à deux reprise sur le podium de grands monuments en une semaine." Ballan, qui comptait déjà deux troisièmes places à Roubaix (2006, 2008) à son palmarès, a enregistré son cinquième top 10 de la saison. Il a été le meilleur du BMC Racing  Team sur le Tour des Flandres (troisième), Strade Bianche (quatrième), Milan-San Remo (huitième) et E3-Harelbeke (neuvième).


Hushovd «Tout Donné »

Hushovd a indiqué que malgré sa grosse chute à 60 km du final - qui a laissé une grande abrasion sur sa cuisse gauche - il n'était pas près d'abandonner. «Je n'ai jamais laissé tomber. Je savais que j’avais de bonnes jambes. J’ai tout donné», déclare l'ancien champion du monde sur route. "Je suis déçu parce que je n'ai pas fait une bonne saison sur les classiques de printemps et aujourd'hui, j'ai fait une course parfaite, excepté une erreur stupide." Quatorze secondes après qu’ai fini Hushovd, Phinney a battu neuf coureurs au sprint pour se placer 15ème de la course. «C'était assez difficile, mais honnêtement je me sentais incroyablement bien aujourd'hui, » livre l'ex-champion national des États-Unis au contre la montre. «J'ai eu de bonnes jambes, et je suis resté fort et j’ai beaucoup travaillé a l’avant. J'ai essayé d'aider à Danilo (Wyss) quand nous sommes arrivés vers Arenberg. J'ai manqué cette cassure avant, mais par à la quantité de travail que j'ai fourni, je suis heureux de la façon dont j'ai terminé."


Hincapie  Enregistre Un Record 

Après avoir chuté une fois, et avoir obtenu une nouvelle roue arrière de la part de Wyss à 85 km du final, Hincapie a franchi la ligne d'arrivée en 43e place, 7:46 derrière Boonen. 

Ainsi, le capitaine de route du BMC Racing Team a battu le record  avec un total de 17 Paris-Roubaix achevés. «Je suis sorti relativement indemne," a dit le triple champion national sur route des États-Unis. «Il s'agit d'une course difficile que se soit pour ceux qui sont à l’avant comme ceux qui sont derrière, tout le monde donne tout ce qu’il a. Vous terminez complètement épuisé, mais cette course fait rêver les gens. Arriver dans le vélodrome, c'est vraiment un sentiment très spécial. "

Voir les photos du BMC Racing Team durant la course: flic.kr/s/aHsjzqFwqt

***

Écoutez les commentaires d’après course des coureurs et du Directeur Sportif John Lelangue sur la ligne audio du BMC Racing Team