Veuillez choisir votre pays et votre langue
Benelux, Français

team news

Le BMC Racing Team était bien présent à l'avant dans l'ascension du Mont Palomar. (©BMC/Tim De Waele.)
Le BMC Racing Team était bien présent à l'avant dans l'ascension du Mont Palomar. (©BMC/Tim De Waele.)

Amgen Tour, 1ère étape : La chaleur a fait des dégâts

13. mai 2013

Une chaleur intense, de nombreuses ascensions et la poursuite de deux échappés ont provoqué des cassures dans le peloton ce dimanche lors de la première étape de l'Amgen Tour de Californie.

Six coureurs dans le groupe de tête
Seuls 53 coureurs sur les 110 toujours en course sont arrivés dans les 45 secondes après une étape de 165,2 kilomètres où les températures se sont envolées jusque 39° Celsius (103° Celsius). Six coureurs du BMC Racing Team sont arrivés avec le groupe de tête après avoir mené la poursuite de la principale échappée du jour sur le Mont Palomar avant d'essayer de rattraper le vainqueur de l'étape Lieuwe Westra (Vacansoleil-DCM Procycling Team) et celui qui est arrivé en deuxième position Francisco Mancebo (5-Hour Energy presented by Kenda). Les hommes se sont échappés dans les 10 derniers kilomètres et ont franchi la ligne d'arrivée avec six secondes d'avance. Mathias Frank est le coureur du BMC Racing Team le premier arrivé, en 13ème position, et Teajay van Garderen, arrive quant à lui 17ème. Tous deux ont 16 secondes de retard sur la tête du classement, tout comme leurs coéquipiers Amaël Moinard, Brent Bookwalter, Marco Pinotti et Michael Schär. « Ce n'était pas vraiment une bonne journée pour nous car nous avons perdu du temps pour deux des cinq gars sur lesquels nous comptions pour le classement général sur une étape à bonifications », a déclaré John Lelangue, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team. « Mais la route est encore longue jusque (l'arrivée à ) Santa Rosa ».

Une grosse perte de temps qui n'est pas si grave
Van Garderen a dit qu'il n'avait pas prévu de concéder une poignée de secondes lors de la première étape de huit jours. « Ce n'est jamais bon de commencer une course avec du retard », a-t-il dit. « S'il s'agissait d'autres gars, ce n'était pas grave, mais ces deux gars menacent le classement général. Alors, il aurait mieux fallu que je ne perde pas de temps sur eux. Mais avec les deux grosses arrivées et le long contre-la-montre, je pense qu'avec 16 secondes de retard, la course n'est pas jouée ». Le champion du monde sur route Philippe Gilbert, pour la première fois sur une course aux Etats-Unis, a dit qu'il avait souffert de crampes. Il est arrivé 56ème à 9:11. « Il faisait très très chaud et c'était très rapide sur la fin », a-t-il dit. « J'ai ressenti les mêmes choses en Australie (au Santos Tour Down Under), avec le décalage horaire, je ne suis pas en forme ». Une course de 199 kilomètres qui passera dans le désert et où il fera encore plus chaud, les attend avec la deuxième étape ce lundi. Gilbert a dit qu'il espérait contribuer davantage à la course. « Pour nous, c'est clair que c'est tout pour Tejay », a-t-il dit. « Il est en forme et il a de grandes ambitions. Si je peux l'aider, je le ferai ».

Ecoutez l'intégralité des commentaires de Gilbert, Thor Hushovd, Lelangue et van Garderen sur l'Audio Line du BMC Racing Team.